La position des fournisseurs

 

Que pensent les fournisseurs de l’énergie renouvelable, en particulier l’énergie marine ?

 

La position de EDF : un potentiel considérable

 

Le mode de production d’énergie basé sur des hydroliennes, usines marémotrices, comporte d’innombrables atouts, de l’avis de EDF. Il s’agit notamment d’une production prévisible a souligné EDF, étant donné que les marées peuvent être calculées à l’avance par une observation rigoureuse du mouvement des courants.

Par ailleurs, en raison de la densité de l’eau, les machines qui permettent de produire de l’énergie marine s’avèrent beaucoup plus compactes comparativement à d’autres machineries intervenant dans d’autres types de production d’énergie. Cette technologie occupe moins d’espace.

Ce type de production disposerait d’un potentiel considérable d’après EDF, puisque la France dispose d’un patrimoine marin des plus intéressants en raison des courants survenant près des côtes du pays.

 

La position du Groupe Engie : une nouvelle frontière

 

En tant que premier acteur de l’éolien en Belgique et en France, le Groupe Engie entrevoit l’énergie marine comme la nouvelle frontière de développement en termes de transition énergétique. Il s’agirait même d’un levier crucial, d’un axe de croissance majeur.

Le Groupe a investi dans la diversification de ses capacités électriques avec 15% des installations relevant désormais de l’éolien, du biogaz, du solaire et de la biomasse. Le Groupe Engie se penche sur le potentiel des énergies marines, en particulier l’éolien offshore, la géothermie marine et l’hydrolienne. Le groupe envisage que d’ici une décennie, ses capacités d’énergies renouvelables soient doublées en Europe.

Sur l’ensemble des continents, le Groupe Engie participe activement au développement d’énergies renouvelables thermiques ou électriques. Par exemple, des projets de géothermie en Indonésie, l’hydro-électricité au Pérou et au Brésil, l’éolien terrestre au Maroc, l’énergie solaire en Afrique du Sud et au Chili.

Depuis 2009, en procédant de la sorte, le Groupe Engie est parvenu à faire croître de 58% ses capacités en énergies renouvelables. Le consortium compte pousser l’expérience encore plus loin, par le pilotage de nombreux projets hors d’Europe, dont 42% d’entre eux s’avèrent en lien avec les énergies renouvelables.

 

La position de Direct Energie : 100% énergie éolienne et solaire

 

Il y a longtemps que Direct Energie est convaincu du fondement de l’énergie marine.

Tirant avantage du fait que l’éolien flottant n’implique pas de contrainte de profondeur, et que l’offshore permette d’exploiter des vents forts plus au large, le groupe Direct Energie considère que le potentiel de cette technologie s’avère considérable. Le groupe a décidé d’opter pour une électricité 100% d’origine d’énergies récentes, en particulier solaire et éolienne, pour son « offre verte ».

Ce fournisseur d’électricité et de gaz s’est engagé activement à développer une énergie qui soit beaucoup plus propre, par le biais d’une électricité solaire et éolienne, en plus de proposer 10% de biogaz dans ses prestations de gaz.

Plus de 100 000 clients de Direct Energie se sont prévalus de l’offre verte de ce fournisseur d’électricité, bénéficiant d’économies sur leur facture énergétique, en plus de poser un geste concret pour la protection du climat et de l’environnement.

Partages 0